// vous lisez...

Contentieux administratif

CE 12 février 2014, Zazone, n° 354505

2. Considérant, en premier lieu, qu’en écartant le moyen tiré de l’irrégularité du jugement attaqué au motif que le tribunal administratif n’était pas tenu de répondre à tous les arguments avancés par M. Zanone à l’appui de ses moyens ni à ceux de ses moyens qui étaient inopérants, la cour a suffisamment motivé son arrêt ;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE 12 février 2014, Zazone, n° 354505”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.