// vous lisez...

Contentieux administratif

CE 1er octobre 2010, Rigat, n° 314297

Un désistement a, en principe, le caractère d’un désistement d’instance

Considérant qu’en principe un désistement a le caractère d’un désistement d’instance ; qu’il n’en va autrement que si le caractère de désistement d’action résulte sans aucune ambiguïté des écritures du requérant ; que, par voie de conséquence, lorsque le dispositif de la décision de justice qui donne acte d’un désistement ne comporte aucune précision sur la nature du désistement dont il est donné acte, ce désistement doit être regardé comme un désistement d’instance ; que toutefois les décisions de justice irrévocables à la date de la présente décision doivent être regardées, lorsque le désistement dont elles donnent acte n’est pas expressément qualifié, comme ayant donné acte d’un désistement d’action ;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE 1er octobre 2010, Rigat, n° 314297”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.