// vous lisez...

Contentieux administratif

CE 27 juillet 2009, Société Boralex, n° 317060

Considérant qu’aux termes de l’article R. 111-2 du code de l’urbanisme : « Le permis de construire peut être refusé ou n’être accordé que sous réserve de l’observation de prescriptions spéciales si les constructions, par leur situation ou leurs dimensions, sont de nature à porter atteinte à la salubrité ou à la sécurité publique. Il en est de même si les constructions projetées, par leur implantation à proximité d’autres installations, leurs caractéristiques ou leur situation, sont de nature à porter atteinte à la salubrité ou à la sécurité publique » ;

Considérant que dès lors qu’était invoqué devant elle un moyen tiré du risque de chute des pales des éoliennes pour la sécurité des habitations implantées à proximité, il appartenait à la cour d’appel, ainsi qu’elle l’a fait, de se placer pour y répondre dans le cadre de l’article R. 111-2 du code de l’urbanisme ; qu’en restituant au moyen son exacte qualification, elle n’a pas méconnu le principe du contradictoire ;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE 27 juillet 2009, Société Boralex, n° 317060”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.