// vous lisez...

Perte de chance

CE 21 décembre 2007, Centre hospitalier de Vienne, n° 289328, RFDA 2008, p. 348, concl. T. Olson

Considérant, toutefois, que dans le cas où la faute commise lors de la prise en charge ou le traitement d’un patient dans un établissement public hospitalier a compromis ses chances d’obtenir une amélioration de son état de santé ou d’échapper à son aggravation, le préjudice résultant directement de la faute commise par l’établissement et qui doit être intégralement réparé n’est pas le dommage corporel constaté, mais la perte de chance d’éviter que ce dommage soit advenu ; que la réparation qui incombe à l’hôpital doit alors être évaluée à une fraction du dommage corporel déterminée en fonction de l’ampleur de la chance perdue;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE 21 décembre 2007, Centre hospitalier de Vienne, n° 289328, RFDA 2008, p. 348, concl. T. Olson”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.