// vous lisez...

Abrogation d'un acte administratif règlementaire illégal

CE 5 octobre 2007, Ordre des avocats du barreau d'Evreux, n° 282321

Considérant que l’autorité compétente, saisie d’une demande tendant à l’abrogation d’un règlement illégal, est tenue d’y déférer, soit que ce règlement ait été illégal dès la date de sa signature, soit que l’illégalité résulte de circonstances de droit ou de fait postérieures à cette date ; que lorsque, postérieurement à l’introduction d’une requête dirigée contre un refus d’abroger des dispositions à caractère réglementaire, l’autorité qui a pris le règlement litigieux procède à son abrogation expresse ou implicite, le litige né de ce refus d’abroger perd son objet ; qu’il en va toutefois différemment lorsque cette même autorité reprend, dans un nouveau règlement, les dispositions qu’elle abroge, sans les modifier ou en ne leur apportant que des modifications de pure forme ;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE 5 octobre 2007, Ordre des avocats du barreau d'Evreux, n° 282321”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.