// vous lisez...

Absence de moyens

CE 21 mars 2003, Secrétaire d'Etat au logement c/ Gaillardin, n° 237259

Considérant qu’il ne résulte d’aucune disposition législative ou  réglementaire ni d’aucun principe général du droit que le juge  administratif soit tenu d’inviter le requérant qui présente une requête  insuffisamment motivée au regard des prescriptions susrappelées de  l’article R. 411-1 du code de justice administrative à la régulariser ;  Considérant que l’article R. 411-1 du code de justice administrative  n’autorise un requérant à compléter une requête sommaire insuffisamment  motivée que dans le délai de recours ;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE 21 mars 2003, Secrétaire d'Etat au logement c/ Gaillardin, n° 237259”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.