// vous lisez...

Actes de gouvernement

CE, Ass., 9 avril 1999, Ba, n° 195616

Considérant qu’il n’appartient pas à la juridiction administrative de connaître de la décision par laquelle le Président de la République nomme, en application des dispositions de l’article 56 de la Constitution du 4 octobre 1958, un membre du Conseil constitutionnel ; que, dès lors, la requête par laquelle Mme BA demande l’annulation de la décision du 21 février 1998 du Président de la République nommant M. Mazeaud comme membre du Conseil constitutionnel doit être rejetée comme portée devant une juridiction incompétente ;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE, Ass., 9 avril 1999, Ba, n° 195616”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.