// vous lisez...

Absence de moyens

CE 4 octobre 1999, Martin, n° 193270

Considérant, en deuxième lieu, qu’il résulte des dispositions de l’article R. 87 précité que l’irrecevabilité tenant au défaut de motivation de la requête n’est pas au nombre des irrecevabilités susceptibles d’être couvertes après l’expiration du délai de recours ; que, dès lors, le juge d’appel pouvait, en vertu des dispositions de l’article R. 149-1 précité et contrairement à ce que soutient M. MARTIN, relever d’office cette irrecevabilité sans l’avoir invité préalablement à régulariser ses conclusions ;

Discussion

Aucun commentaire pour “CE 4 octobre 1999, Martin, n° 193270”

Poster un commentaire

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.